Les Vins Maltais encore du chemin à parcourir

Même les buveurs de vin les plus aventureux n’ont probablement jamais goûté un vin maltais. Comment ont-ils pu ? Les Maltais boivent eux-mêmes la quasi-totalité de la production de leurs quelques vignobles. Une petite partie de la modeste production du pays est destinée à l’Angleterre et à l’Italie, et aucune n’est expédiée en France ni aux États-Unis.

A la découverte des vins maltais
A la découverte des vins maltais

Malte, la nation insulaire juste au sud de la Sicile, et son île sœur, Gozo, ont moins de 2 000 acres cultivés en vigne. Le Pérou et le Japon produisent plus de vin que Malte.

Personne ne semble connaître l’origine exacte des raisins indigènes de Malte, la girgentina et la gellewza.

Mais une fois sur l’île, apprendre à connaître les vins est aussi facile que de déjeuner. Quelques pages d’information figurent en tête de chaque carte des vins, et ce sont les choix les plus abordables.

Par contre il est très difficile de trouver de bonnes bouteilles de vin Maltais sur l’ile de Gozo.

Primus cépage Gellewza Shiraz de Marsovin
Primus cépage Gellewza Shiraz de Marsovin vendu 34 € sur place

Des cépages internationaux modernes, en particulier la syrah, le merlot et le chardonnay, dominent les vignobles qui tapissent le terrain vallonné de Malte. Les investisseurs étrangers, y compris la vénérable maison Antinori en Toscane, se sont manifestés récemment et ont créé de nouveaux vignobles magnifiques. Des vignerons expérimentés de France et d’ailleurs sont à bord. Et les cépages indigènes, la gellewza et la girgentina, une fois rejetés comme ligue de brousse, sont appréciés, ayant été arrachés au bord du gouffre au cours des 10 dernières années.

Lors d’un voyage de plusieurs jours sur l’île en Juillet 2019, je me suis concentré sur les vins Maltais et issus des deux cépages autochtones. Pourquoi siroter de la syrah quand il y a de la gellewza ? Je connais les saveurs terreuses et épicées de la syrah d’un climat ensoleillé, mais pas la gellewza. Et pourquoi le chardonnay omniprésent quand il y a une bouteille de girgentina croustillante, ou au moins un mélange de girgentina et de chardonnay ?

« La Girgentina est fruitée et délicate, avec une bonne acidité : un vin léger », explique Matthew Delicata, le vigneron d’Emmanuel Delicata, une cave fondée par sa famille en 1907. « Puis vous mélangez de la girgentina avec du chardonnay et vous obtenez un vin totalement nouveau. Le Chardonnay ajoute de la profondeur. »

Jeremy Cassar

La gellewza, un raisin rouge aux notes de pruneau et de cerise en bouche, est une autre histoire. Il donne des vins plus proches du rosé que du rouge. Il est souvent utilisé pour les vins mousseux rosés et pour les assemblages, souvent pour adoucir la syrah.

Marsovin, une autre grande cave qui n’a jamais abandonné la girgentina et la gellewza, expérimente la gellewza séchant au soleil pour donner plus d’énergie aux raisins, comme le font les Italiens avec Valpolicella pour Amarone.

Les vins maltais à découvrir
Les vins maltais à découvrir

Marsovin exploite le potentiel de la gellewza avec son 1919, un vin doux et mûr, moyennement corsé et légèrement embrassé par le chêne. Il fait plus qu’évoquer le potentiel du raisin. La cave produit également une gellewza légère, fruitée et pétillante, qui porte l’étiquette Faucon Maltais. Quelqu’un devait le faire.

Les tests des deux cépages locaux ont montré qu’il s’agit de vitis vinifera, la noble famille qui comprend le chardonnay, la syrah et pratiquement tous les autres cépages qui sont transformés en vin. Mais personne ne semble connaître leurs origines exactes. L’archéologie maltaise comprend des ruines qui datent d’avant l’Égypte ; des vins y sont produits depuis des millénaires. Selon certaines théories, ces raisins auraient été apportés à l’origine par les Phéniciens. Jusqu’aux années 1990, ils étaient les seuls raisins cultivés à Malte et à Gozo.

Pendant des décennies, les Maltais ont bu des importations, françaises ou italiennes. Les vins vinifiés localement dépendaient du jus de raisin de Sicile. Les vignerons ont également mis en bouteille des vins en vrac importés d’Italie.

Vins mousseux élaborés à partir de raisins maltais chez Emmanuel Delicata.

Jusqu’au milieu des années 1990 à Marsovin, seuls les raisins locaux étaient cultivés, puis utilisés en assemblage. « Puis nous avons commencé à planter d’autres cépages « , explique Jeremy Cassar, la quatrième génération à diriger l’entreprise. « Avant ça, le marché ne s’intéressait pas aux raisins locaux ou aux variétés internationales plantées localement. »

Peu à peu, la perspective a commencé à changer. « Le gouvernement nous a encouragés à planter des vignes au lieu d’acheter du vin ailleurs, mais il a fallu 10 ans pour le développer et pour que les Maltais acceptent les vins « , a-t-il dit.

Maintenant, a dit M. Cassar, les Maltais sont de plus en plus sophistiqués. Le prix est un facteur qui incite à boire du vin local. (Malte n’a pas de verrerie, les bouteilles de vin sont donc soumises à des frais de consigne et sont collectées et réutilisées.)

Mais les vins deviennent aussi de plus en plus sophistiqués. Malgré la situation sud-méditerranéenne de l’île, la plupart des vins que j’ai dégustés à Delicata et à Marsovin, ainsi que ceux d’autres producteurs que j’ai commandés dans les restaurants, n’étaient pas vraiment des blockbusters. Même les syrahs avaient tendance à avoir de l’alcool qui ne dépassait pas 12,5 à 13 pour cent. Au fur et à mesure que les vignes mûrissent, cela peut changer. Une bonne acidité est la marque de fabrique de la plupart des vins blancs et de nombreux vins rouges. Il vient naturellement aux raisins locaux.

Aujourd’hui, le monde du vin découvrant des cépages traditionnels comme le nerello mascalese de Sicile et le savignin de l’est de la France, la gellewza et la girgentina devraient avoir un public. Si les vins pouvaient un jour sortir de Malte.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 Partages
Tweetez
Partagez
Enregistrer
Partagez