La couleur influence le goût du vin

La couleur influence le goût du vin : quand le cerveau déguste d’abord avec les yeux.

Test de goût délicat : Goûtez-vous avec vos yeux ? L’influence de la vision sur le goût du vin.

La couleur influence le goût du vin : quand le cerveau déguste d'abord avec les yeux.
La couleur influence le goût du vin : quand le cerveau déguste d’abord avec les yeux.

Une boisson d’une autre couleur aurait-elle un goût aussi doux ? Découvrez l’impact de notre vue sur notre expérience du goût.

Introduction sur la couleur, la vision et le goût du vin

Avez-vous déjà essayé d’ajouter du colorant alimentaire vert à votre lait ? Ou du colorant bleu au beurre que vous étalez sur votre pain ? Vous n’avez peut-être pas essayé, mais depuis des années, les scientifiques étudient l’effet de la couleur et de l’apparence des aliments sur notre perception du goût des aliments. Croyez-le ou non, nos yeux jouent un rôle important dans le goût et la perception des aliments ! Dans cette activité, vous apprendrez comment tromper vos papilles gustatives – avec juste un peu de colorant alimentaire !

Contexte

Les papilles gustatives sur votre langue détectent les saveurs et vous aident à identifier les aliments que vous mangez. D’autres sens, cependant, jouent également un rôle dans la façon dont nous vivons nos aliments. Vous savez probablement que l’arôme des aliments, et a fortiori du vin peut avoir un effet important sur leur goût, mais saviez-vous que l’apparence des aliments modifie également la façon dont nous les ressentons ?

Parce que nous regardons généralement les aliments avant de les mettre en bouche, la toute première information que votre cerveau reçoit sur un aliment particulier provient souvent des yeux !

Dès le plus jeune âge, nous apprenons à associer les couleurs aux saveurs. Quand quelque chose est orange, nous nous attendons à une saveur « orange ». Si vous avez goûté au pudding à l’orange, vous serez surpris de découvrir qu’il a un goût de menthe. Les différences entre l’apparence des aliments et leur goût peuvent rendre plus difficile l’identification de la saveur.

Des recherches ont montré que l’apparence des aliments peut avoir un impact considérable sur leur goût. Dans une étude, les participants ont mangé un steak d’apparence normale et des frites. Tous les participants ont déclaré avoir apprécié la nourriture et son goût était excellent. Cependant, lorsque la lumière a été allumée, il s’est avéré que le steak était teinté de bleu et les frites de vert. Lorsqu’ils ont vu cela, beaucoup de participants ont refusé de manger plus et certains sont même tombés malades.

Bernard valeur, dans la revue des œnologues, met en lumière les bases physiques de la couleur du vin et explique comment l’analyser.

On vous propose une expérience pour montrer comment la couleur influence le goût

Dans cette activité, vous allez explorer comment l’apparence de la nourriture que nous mangeons affecte son goût. Ne vous inquiétez pas, il n’y aura pas de viande bleue !

Matériel

  • Au moins trois volontaires
  • Grande bouteille de jus de pomme
  • Colorant alimentaire bleu, vert et rouge
  • Au moins neuf gobelets transparents jetables (trois pour chaque volontaire)
  • Marqueur permanent
  • Un morceau de papier
  • Stylo ou crayon
  • Trois verres d’eau ordinaires
  • Eau
  • Table où vous et vos volontaires pouvez vous asseoir
  • Minuteur ou chronomètre

Préparation

  • Préparez les boissons à l’avance. Il est important que vos volontaires ne sachent pas qu’il y a du jus de pomme dans chaque tasse ! L’idée est que votre volontaire doit s’attendre à quelque chose de différent dans chaque tasse. Par conséquent, ne les laissez pas vous voir préparer les boissons.
  • Utilisez votre marqueur pour numéroter les tasses transparentes. Inscrivez la lettre « A » sur trois des tasses, « B » sur trois tasses et « C » sur les autres. (Cela vous donnera trois tasses pour chaque volontaire).
  • Ajoutez un quart de tasse de jus de pomme à chaque tasse transparente.
  • Alignez en rang toutes les tasses marquées A ; toutes celles marquées B ; et toutes les tasses marquées C.
  • Ajoutez au moins deux gouttes de colorant alimentaire bleu aux tasses A. (Si nécessaire, avec ce colorant et les autres couleurs, ajoutez-en plus pour assombrir).
  • Ajoutez deux gouttes de colorant vert dans les gobelets B.
  • Ajoutez deux gouttes de colorant rouge dans les gobelets C.
  • Selon vous, quelle sera la couleur préférée des volontaires ? Qu’en est-il de celle qu’ils préfèrent le moins ? Pourquoi ?
  • Utilisez votre stylo et votre papier pour faire un tableau de cinq colonnes (ou deux de plus que le nombre de volontaires que vous avez) et de quatre lignes. Inscrivez sur la première colonne « Lettre sur la tasse », sur la deuxième colonne « Bénévole 1 », sur la troisième colonne « Bénévole 2 », etc. et sur la dernière colonne « Total ». Inscrivez « A » sur la deuxième ligne, « B » sur la troisième ligne et « C » sur la quatrième ligne.
  • Remplissez les trois verres d’eau.

Procédure

  • Demandez à votre premier volontaire de s’asseoir à la table. Alignez une des tasses marquées A, B et C devant votre volontaire. Donnez-leur également un verre d’eau.
  • Demandez-leur de commencer par boire un peu d’eau pour se nettoyer le palais.
  • Dites à votre volontaire que vous voulez qu’il goûte la boisson dans les tasses A, B et C, en buvant de l’eau entre chacune d’elles. Ils ont deux minutes pour goûter les boissons. Une fois qu’ils ont goûté la boisson dans chaque gobelet, ils doivent les noter de celui qu’ils ont le mieux aimé à celui qu’ils ont le moins aimé. Votre volontaire peut goûter chaque tasse plus d’une fois, mais il doit boire de l’eau entre chaque goût. Faites savoir à votre volontaire que vous ne pouvez pas fournir d’informations sur le contenu des tasses ni réagir pendant l’échantillonnage.
  • Demandez à votre volontaire de commencer le test. Dès qu’il goûte sa première tasse, démarrez votre chronomètre. N’oubliez pas de ne répondre à aucune question et de ne pas réagir à ce que votre volontaire vous dit !
  • Au bout de deux minutes, arrêtez votre chronomètre et dites à votre volontaire d’arrêter de goûter.
    Demandez-lui quelle était sa boisson préférée. Dans la colonne du volontaire 1, marquez leur tasse préférée avec le chiffre 3. Si votre volontaire vous a dit que la boisson de la tasse B était la meilleure, par exemple, vous écrivez le numéro 3 dans la rangée B sous le nom du volontaire 1.
  • Demandez à votre volontaire quelle boisson il a le moins aimé. Dans la colonne « Volontaire 1 », inscrivez le numéro 1 de la tasse qu’il a le moins aimée.
  • Inscrivez le chiffre 2 dans la ligne restante.
  • Répétez ces étapes avec les autres volontaires. Inscrivez leurs réponses dans les colonnes correspondantes.
  • Additionnez les valeurs de chaque ligne et inscrivez les totaux dans la colonne Total. Si le volontaire 1 a donné une note de 2 au gobelet A, le volontaire 2 a donné une note de 1 au gobelet A et le volontaire 3 a donné une note de 2 au gobelet A, vous devez inscrire 5 dans la colonne Total du gobelet A. Quel gobelet a le total le plus élevé ? Laquelle a le plus faible ? Y a-t-il eu des tendances dans la tasse que les volontaires semblaient préférer ? Ont-ils répondu à vos attentes ?
  • Extra : A la fin de l’activité, demandez à vos volontaires de fermer les yeux et de goûter à nouveau le jus de chaque tasse. Remarquent-ils une différence dans le goût du jus par rapport au moment où leurs yeux sont ouverts ?

Observations et résultats

Dans cette activité, vous avez testé si la couleur d’un liquide avait un impact sur la perception du goût du liquide par votre volontaire. Malgré le fait que chaque tasse contenait la même chose (du jus de pomme), vous avez probablement constaté que vos volontaires préféraient le goût du jus de l’une des tasses à celui de l’autre. Comme la seule différence entre les liquides était la couleur, nous pouvons déterminer à partir de cette activité que l’apparence du liquide affecte son goût.

Si l’un de vos volontaires a remarqué que les tasses contenaient toutes la même chose, complétez-les sur leur perception aiguë du goût ! Nous dépendons tellement des informations visuelles que cela influence souvent la façon dont nous percevons les informations provenant de nos autres sens. Si certains de vos volontaires ont pu séparer l’information visuelle de ce qu’ils dégustent, leur perception est particulièrement aiguisée !

La couleur des odeurs de Gil Morrot

Gil Morrot, Frédéric Brochet et Denis Dubourdieu, ont montré dans une expérience célèbre en 2001, que la simple teinture en rouge d’un vin blanc biaise le choix des descripteurs aromatiques utilisés par les dégustateurs vers des descripteurs de vins rouges.

L’interaction entre la vision des couleurs et la détermination des odeurs est étudiée par l’analyse lexicale des commentaires de dégustation des experts. L’analyse montre que les odeurs d’un vin sont, pour la plupart, représentées par des objets qui ont la couleur du vin. L’hypothèse de l’existence d’une illusion perceptuelle entre l’odeur et la couleur est confirmée par une expérience psychophysique. Un vin blanc coloré artificiellement en rouge avec un colorant inodore a été décrit olfactivement comme un vin rouge par un panel de 54 dégustateurs. Ainsi, en raison de l’information visuelle, les dégustateurs ont écarté l’information olfactive. Avec les récentes données psychophysiques et de neuro-imagerie, nos résultats suggèrent que l’illusion perceptuelle ci-dessus se produit pendant la phase de verbalisation de la détermination de l’odeur

Le nez sent ce que l’œil voit : facilitation visuelle intermodale de la perception olfactive humaine.

L’étude de 2003 de Dolan et Gottfried, montre que la détection et l’identification d’une odeur à une concentration faible, sera facilitée si une image ou une couleur correspondant à cette odeur, est présentée simultanément.

En ce qi concerne l’intensité ou de la saturation de la couleur, une étude de Kemp & Gilbert de 1997 montre qu’une odeur sera percue plus intense qi la couleur est plus sombre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 Partages
Tweetez
Partagez
Enregistrer
Partagez